Jean-Paul RIOPELLE, L'hommage à Rosa Luxemburg, 1992 (détail)[ * ]


Bio-Bibliographical Notes/Notes biobibliographiques




Æ - Volume 3: Fall/Automne 1998



Louis Jacob est chercheur associé au Centre Culture et Société de l'Institut national de la recherche scientifique et chargé de cours à l'Université du Québec à Montréal où il enseigne la sociologie de l'art et les théories sociologiques contemporaines. Il est l'auteur d'une thèse sur la représentation et l'interprétation de l'histoire (Université Libre de Bruxelles, 1991). Il a récemment publié « Socialité et espace social du politique », Société: critique de la postmodernité, n. 18-19, été 1998. Il est aussi assistant de recherche au Centre d'études en radio-télévision de l'Université Concordia et animateur du Forum Art et Culture du Département de sociologie de l'UQAM.

Victor Kocay est professeur de langue et de littérature française à l'Université Saint-François-Xavier. Il a publié un ouvrage sur l'application de l'esthétique ingardénienne à l'analyse des oeuvres littéraires: Forme et référence: le langage de Roman Ingarden (Mardaga, 1996; Collection « Philosophie et Langage »). Il a aussi publié plusieurs articles sur Ingarden, sur des textes d'auteurs français, ainsi que sur des notions linguistiques. Il prépare actuellement un ouvrage sur l'expression esthétique dans l'oeuvre de Benjamin Constant.

Monique Langlois est historienne, critique d'art et commissaire indépendante. Diplômée de l'Université de Montréal et de l'Université de Paris-X (Nanterre), elle enseigne à l'Université du Québec à Montréal et à l'Université du Québec à Hull et a publié dans Espace, Etc Montréal, Vie des arts. Elle participe également à des catalogues d'exposition et des ouvrages collectifs portant sur l'esthétique et la sémiotique.

Yves Michaud est professeur de philosophie à Paris I et ancien directeur de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris (1989-1996). Il est l'auteur de nombreux ouvrages en philosophie et sur l'art contemporain, dont Hume et la fin de la philosophie (PUF, 1983), L'artiste et les commissaires (éd. Jacqueline Chambon, 1989), Les marges de la vision. Textes critiques 1978-1995 (éd. J. Chambon, 1989), La violence apprivoisée (Hachette, 1996) et La crise de l'art contemporain (PUF, 1997). Il prépare actuellement un ouvrage sur les critères esthétiques.

Eberhard Ortland (M.A.) is research assistant at the Freie Universität in Berlin, preparing a doctoral thesis on « Aesthetics, Perception and Subjectivity ». His publications include : « Foucault and Literature » (review article), « The Aesthetics of Nature and the Art of Gardening in Japan », « Genealogie als konstellatorische Form in Hesiod's Theogonie ».

Michel Ratté fait un doctorat en philosophie à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Il est également un musicien bien connu sur la scène canadienne de la musique nouvelle. Il peut être entendu sur ses disques : Musique-Idée (1990), Passages et dérives (1994) et Catalogue (vol. 1) (1998). Michel Ratté est directeur francophone de la revue Musicworks (Toronto). Son livre intitulé L'expressivité de l'oubli : Essai sur le sentiment et la forme dans la musique en tant qu'art de la modernité paraîtra sous peu aux éditions de la Lettre volée (Bruxelles).

Manon Régimbald teaches at the Université du Québec à Montréal in the department of history of art and at the Université du Québec à Chicoutimi in the department of Art and Literature. She has published many essays on aesthetics and semiotics, focusing on contemporary art and is interested by interdisciplinarity, and by the idea of landscape and sublime. She is the editor of a special issue on « Répétitions esthétiques » (Protée, 1995).

Marie-Noëlle Ryan est professeure en philosophie à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Elle a collaboré aux revues Spirale, Réseaux (Belgique) et Øjeblikket (Danemark), et traduit en français de nombreux textes en philosophie contemporaine et en critique d'art, sa dernière traduction étant l'ouvrage du philosophe allemand Ernst Tugendhat, Conférences sur l'éthique (PUF, 1998). Elle s'intéresse aux débats sur le multiculturalisme en art contemporain et à la question de la rationalité esthétique.

Jean-Philippe Uzel est professeur d'histoire de l'art à l'Université du Québec à Montréal. Il s'intéresse, entre autres, aux relations entre l'art et la politique. Il participe à la veille thématique du Musée d'art contemporain de Montréal (http://media.macm.qc.ca/vtcam.html ) et a collaboré à Etc. Montréal, RS/SI et Sociologie de l'art. Il a également publié dans Æ un article consacré à la question du sens commun (http://tornade.ere.umontreal.ca/~guedon/AE/vol_2/uzel.html ).

Astrid Vicas is an assistant professor of philosophy at Saint Leo College, Tampa Bay, FL. Her very varied academic background includes the fine arts, the theory of marketing, and the philosophy of art. Her publications and research interests focus on three interlocking areas of what can be broadly construed as philosophy of culture: marginal figures in French artistic practice and cultural theory, alternative conceptions of agency developed in marketing theory, and populational construals of cultural practices.



Previous Article /
Article précédent

Top / Début
Table of Contents / Table des matières
Next Article /
Article suivant