1. La plupart des informations techniques de ce texte sont puisées dans le seul article qui, à notre connaissance, ait été consacré au Cosmovitrail de Toluca. L'article de Roderick A. Camp, paru cinq ans après la construction du vitrail, mais cinq ans également avant l'installation de sa partie centrale intérieure qui en forme le cœur, occupe deux pages et fournit également deux pages d'illustration ("Toluca's Glass-Covered Garden. A Mexican city turned an unused market into an urban paradise", in Américas, vol. 37 Nº 2, March-April 1985, p. 60-63).