Jean-Paul RIOPELLE, L'hommage à Rosa Luxemburg, 1992 (détail)[ * ]


Bio-Bibliographical Notes/Notes biobibliographiques


Marc Blondin est doctorant en philosophie à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Il prépare actuellement une thèse de doctorat sur l'œuvre de Maurice Blanchot.

Marjolaine Deschênes enseigne la philosophie au collégial et termine une maîtrise en philosophie à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Son projet de recherche, financé par le Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada (CRSH), s’intéresse à la poésie dans une perspective herméneutique. Elle a publié deux livres de poésie aux Éditions d’art Le Sabord : L’eau d’Ensor (2003) et Exosphère (2004, Prix littéraire Clément-Morin). Certains de ses poèmes ont été publiés en revue (Parcours, Exit, Art le Sabord) ainsi qu’en collectifs (Mille mots d’amour, Éditions Les Impatients, Montréal, 2005; Ici, maintenant, à venir en 2005). Elle est membre de l’UNEQ (Union des Écrivains Québécois) et depuis 2005, elle est administratrice en charge de la relève littéraire au sein du conseil d’administration de la SEM (Société des Écrivains de la Mauricie).

Simon Fournier, titulaire d'une maîtrise en études littéraires de l'Université du Québec à Rimouski, poursuit actuellement des études doctorales en philosophie à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Il a collaboré à divers projets de recherche en philosophie (la théorie des actes de discours et la pragmatique formelle), en études littéraires (la biographie fictive d'écrivain et la dynamique des genres littéraires) et en linguistique (la socio-pragmatique du discours). Il est co-auteur de l'ouvrage Les « Essais littéraires » aux Éditions de l'Hexagone. Radioscopie d'une collection, paru chez Nota Bene en 2000.

Marie D.Martel est chercheuse en philosophie de la littérature. Elle est titulaire d'un doctorat dans cette discipline de l'Université McGill. Elle complète, en ce moment, un séjour post-doctoral à l'Université Stanford. Elle travaille à la préparation d'un manuscrit sur l'ontologie de la littérature.

Allister Neher teaches the history of art theory and the philosophy of art for the Humanities Department of Dawson College in Montréal. His recent publications include “Riegl, Hegel, 'Kunstwollen' and the 'Weltgeist'” in Revue d'art canadienne / Canadian Art Review; “'The Concept of 'Kunstwollen',' neo-Kantianism, and Erwin Panofsky's early art theoretical essays” in Word & Image; and “How Perspective Could be a Symbolic Form” in The Journal of Aesthetics and Art Criticism. Currently he is working on a number of projects that concern the history of art history and the intersection of science and art.

Manon Regimbald  est professeure associée au département d’histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal, elle enseigne dans une perspective interdisciplinaire où s’entrecroisent l’histoire et les théories de l’art. Elle a organisé également plusieurs expositions à titre de commissaire (galeries et musée) et de directrice artistique du Centre des Arts contemporains du Québec à Montréal (1998-2003). Elle a collaboré à plusieurs revues (Espace, Spirale, Journal Æ Société canadienne d’esthétique, Protée, Les herbes rouges, Horizons philosophiques, Architecture +, Mosaic. A journal for the interdisciplinary study of literature). Vient de paraître En marche avec René Derouin publié à L’Hexagone, 2005.  Elle travaille présentement à la rédaction d’un ouvrage portant sur l’image de l’arbre en arts visuels. 

Mélissa Thériault est présentement étudiante au doctorat en philosophie dans le cadre d'une cotutelle UQAM-Université de Provence. Après la fin de ses études de maîtrise sur la philosophie de l'art d'Arthur Danto, ses recherches ont été orientées vers les questions de démarcation entre arts majeurs et mineurs, de même que vers l'analyse des problématiques liées aux arts populaires et de masse.


Previous Article /
Article précédent

Top / Début
Table of Contents / Table des matières
Next Article /
Article suivant