« L’œuvre morrisienne : matière à lecture »

Introduction

Ce numéro spécial porte sur William Morris, un nom peu connu parmi les philosophes contemporains. Poète victorien, artisan, peintre, écrivain médiévaliste, utopiste inspiré par Thomas More, réformateur politique anti-capitaliste, entre autres, Morris fut d’une polyvalence éblouissante; mais fut-il philosophe? Ses écrits sur l’artisanat demeurent-ils hors de la portée des débats esthétiques qui sous-tendent le discours philosophique moderne? Comment concilier l’aspect bucolique et contemplatif de son art victorien avec la vigueur de sa politique subversive? Comment situer son esthétique par rapport au modernisme du XIXe siècle auquel il a largement contribué de par ses innovations artistiques? Comment conceptualiser son médiévalisme victorien? Nostalgie idéaliste ou esthétique postmoderne? Voilà les paramètres du recueil d’articles présenté ci-bas.

Il est certain que ce numéro sur Morris rompt avec la tradition intellectuelle d’Æ; celle-ci a ciblé (en grande partie) les débats sur l’idéalisme allemand, la philosophie analytique et l’art québécois. En mettant l’emphase sur Morris, j’introduis non seulement un changement de perspective, je tente également de créer un lieu de rencontre pour deux communautés : il s’agit, d’une part, des lecteurs dévoués à Æ depuis ses débuts et, d’autre part, des chercheurs spécialisés dans les études de William Morris, bref, les nouveaux invités de cette revue. Il se peut qu’en explorant l’œuvre de ce personnage anglais, ces premiers butent contre des notions philosophiques frappantes, éloignées de leurs débats actuels. Du même coup, il se peut que ces derniers trouvent étrange l’idée que William Morris ait formulé une philosophie de l’art. De tels chocs conceptuels pourraient perturber les tenus-pour-acquis; mais ils pourraient également étendre les frontières d’une discussion théorique tant dans le domaine de l’esthétique que dans celui des études sur William Morris. C’est dans cet esprit d’ouverture, d’échange et d’élargissement que ce numéro a été conçu.

Michelle Weinroth

 

pres Previous article /

Article précédent
AE

Top / Début

Table of Contents / Table des matières
Next article /

Article suivant
suiv